Sous-ministre, Condition féminine Canada

Gina Wilson

Gina Wilson a débuté sa carrière directement auprès des clients de sa collectivité de la Première Nation de Kitigan Zibi à titre de directrice générale de la Santé et des Services sociaux ainsi que de directrice du Centre de traitement Wanaki. Madame Wilson exerçait les fonctions de cadre supérieure de l'Assemblée des Premières Nations, une organisation autochtone représentant les communautés des Premières Nations au Canada, lorsqu'elle s'est jointe au gouvernement fédéral en 1996 à titre de directrice générale à Service correctionnel du Canada. En 2003, madame Wilson devient directrice générale au sein de Ressources humaines et Développement des compétences Canada, avant d'occuper le poste de directrice générale de l'engagement au sein du Bureau du Conseil privé en 2005. Au cours de son mandat au Bureau du Conseil privé, elle a organisé la première rencontre des premiers ministres.

En 2006, madame Wilson a été nommée sous ministre adjointe (SMA) de l'organisme Résolution des questions des pensionnats indiens Canada et a participé à la mise en œuvre d'une convention de règlement pour quelque 80 000 survivantes et survivants des pensionnats indiens au Canada. Son bureau a supervisé la coordination des événements qui ont donné lieu à la Présentation des excuses historique du premier ministre le 11 juin 2008. Par la suite, elle a été nommée SMA principale des Opérations régionales au sein d'Affaires indiennes et du Nord Canada, où elle était responsable des opérations et des programmes dans sept régions. En outre, elle a participé, en 2009, au Programme avancé en leadership.

En 2011-2013, madame Wilson a exercé les fonctions de SMA du Secteur de la gestion des mesures d'urgence et des opérations régionales au sein de Sécurité publique Canada, où elle a dirigé l'établissement d'un système et de stratégies de gestion des urgences à l'échelle nationale visant à réduire et à atténuer les catastrophes au Canada. Par la suite, elle est devenue SMA principale du Bureau des traités et gouvernement autochtone au sein d'Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, et dans le cadre de ses fonctions, a mis l'accent sur la conciliation des intérêts des Autochtones et de l'État au moyen de la négociation et de la mise en œuvre de traités modernes.

Madame Wilson a ensuite été nommée, en mars 2014, sous-ministre déléguée de l'Emploi et du Développement social Canada, où elle a travaillé pour la ministre d'État (Aînés) et la ministre d'État (Développement social), tout en participant aux efforts ministériels visant à réduire l'arriéré de travail au Tribunal de la sécurité sociale. De plus, madame Wilson a mené plusieurs initiatives ministérielles liées au marché du travail, comme « Guichet-emplois/Jumelage-emploi », un site Web national servant à jumeler les employeurs et les personnes à la recherche d'un emploi.

Madame Wilson a par la suite été nommée sous ministre adjointe au ministère de la Sécurité publique Canada où elle a consacré ses efforts à la transformation du ministère en un milieu de travail sain et bienveillant et piloté divers dossiers, comme les lois sur le cannabis et les armes à feu ainsi que la réforme du système de justice pénale.

Le 23 mai 2017, Gina Wilson a été nommée au poste de sous-ministre de Condition féminine Canada.

Sous-ministre, Condition féminine Canada Gina Wilson
Date de modification :