Journée de l'affaire « personne »

Bnnière pour la Journée de l'affaire « personne »

La journée de l’affaire « personne » est célébrée le 18 octobre.

Le 18 octobre 1929, le Comité judiciaire du Conseil privé de Londres a rendu une décision historique : le Comité, qui était le plus haut tribunal d’appel du Canada à l’époque, a reconnu aux femmes le statut juridique de « personnes ». La décision a ouvert les portes du Sénat aux Canadiennes et a préparé le terrain à leur participation accrue à la vie publique et politique.

Aussi, le 18 octobre est maintenant la Journée de l’affaire « personne » au Canada et, chaque année en octobre, on décerne les Prix du Gouverneur général en commémoration de l’affaire « personne » en mémoire du jugement historique.

Les cinq femmes ayant porté cette affaire devant les tribunaux sont maintenant connues comme les Célèbres cinq. Parmi elles, on trouvait des journalistes, des magistrates et des politiciennes souscrivant au courant réformateur ayant pris son élan avec le XXe siècle. La dure bataille juridique des Célèbres cinq, qui a débuté en 1927, s’est soldée par une victoire historique et représente un tournant décisif dans la lutte pour le droit des femmes à l’égalité au Canada.

#prendresaplace

Depuis la création du pays, les Canadiennes défoncent continuellement les barrières et prennent leur place aux côtés des hommes. La Journée de l’affaire « personne » met en lumière des femmes remarquables qui ont contribué à changer le cours de la démocratie canadienne, dont nous célébrons cette année le 150e anniversaire. Notre passé abonde en femmes extraordinaires qui ont fait valoir leurs droits et ont ainsi contribué au progrès de l’égalité des sexes au Canada.

Cette année, nous reconnaissons que grâce à elles, la démocratie canadienne est plus solide que jamais. La Journée de l’affaire « personne » nous rappelle que la voix des femmes compte. Lorsque les femmes prennent la parole pour revendiquer des changements, nous profitons toutes et tous des progrès qui s’ensuivent.

Après les Célèbres cinq

Le militantisme pour l’égalité des sexes n’a pris ni naissance ni fin avec les Célèbre cinq. Au moment de porter l’affaire devant les tribunaux en 1927, en Alberta, celles-ci s’inscrivent dans une longue lignée de femmes influentes d’horizons divers ayant su vaincre les obstacles et fait avancer la cause de l’égalité des sexes à leur propre époque. Cette lignée inclut Mary Ann Shadd Cary, militante des droits de la personne et première noire d’Amérique du Nord à publier un journal. Elle inclut aussi Idola St-Jean et Thérèse Casgrain, qui ont milité farouchement pour le droit de vote des Québécoises. Et que dire de Mary Two-Axe Early, qui s’est battue pour les femmes autochtones dépossédées de leur statut d’Indienne après avoir marié des non-Indiens? Dans les années qui ont suivi, d’innombrables autres femmes et hommes ont multiplié les efforts pour faire du Canada une société pleinement égalitaire. Encore bien présent, cet esprit de militantisme et de justice sociale est récompensé chaque année par les Prix du Gouverneur général en commémoration de l’affaire « personne ».

Date de modification :